Actualités du WEB

EverWEB Infos et conseils sur Google Phantom 5

Infos et conseils sur Google Phantom 5

Début février 2017, particulièrement le 7, Google a procédé à une mise à jour importante de son algorithme, avec de gros impacts pour certains sites. Faute d'annonce officielle, le monde SEO parle de l'update "Phantom 5" dont voici les caractéristiques.

On a déjà connu plusieurs mises à jour non officielles de l'algo de Google qui semblent toucher l'évaluation de la qualité (en plus de Panda) : on les regroupe dans la "famille Phantom".

Après Phantom 2 en mai 2015, Phantom 3 en novembre 2015 et le 4 en juin 2016, voici donc Phantom 5 en février 2017 !

Pour l'instant je me rapproche des conclusions d'autres spécialistes (par exemple Glen Gabbe ou SearchMetrics). Comme pour les autres mises à jour "Phantom", il semble que l'algo de Google arrive de mieux en mieux à estimer le degré de satisfaction de l'internaute.

Voilà par exemple les idées de Search Metrics :

  • Phantom se concentre sur la "qualité du contenu (ce qui nécessite une évaluation complexe)
  • L'algo fonctionne URL par URL : son impact se situe au niveau de pages individuelles, ou de répertoires, mais pas de sites entiers
  • Le déploiement peut durer plusieurs semaines
  • Les grandes marques sont souvent parmi les gagnants (ou les perdants !), sans doute car cela concerne beaucoup les requêtes marques
  • Les sites sont souvent "impactés" par plusieurs algorithmes ou mises à jour, et parfois aussi bien en tant que gagnants et perdants
  • Les gros changements sont souvent reliés à des marques ou des requêtes de tête de longue traîne (head keywords)
  • Des critères liés à l'utilisateur semblent jouer un rôle dans l'évaluation de la qualité. En particulier, l'intention de l'utilisateur est un aspect majeur.

Si votre site (ou celui de votre client) est trop gros, ça risque d'être difficile d'évaluer les pages qui ont des problèmes de qualité. Je vous propose de "dégrossir le terrain" en identifiant les pages qui ont des problèmes relativement évidents.
Par Olivier Duffez,